FERMER LES FILTRES
SÉLECTION
EN SAVOIR PLUS
SÉCURITÉ CIVILE FIRECAT TRACKER

Pendant 37 ans, les Firecat et Turbo Firecat blancs et rouges de la Sécurité Civile ont survolé le Sud de la France, de Bordeaux à Bonifacio, le ventre chargé de retardant, prêts à jaillir à la moindre fumée. Les pilotes du Secteur Tracker, ont, sans relâche, traqué les feux naissants, sauvant des milliers d’hectares de forêts de la destruction à bord d’un avion dont la discrétion n’a d’égale que sa redoutable efficacité.
Né aux États-Unis dans les années 50 comme avion de lutte anti-sous-marine, le Grumman Tracker affichait de belles qualités qui en firent un candidat naturel pour une seconde carrière comme pompier du ciel. Dans l’Ontario au début des années 70, puis en Californie, il s’imposa comme une machine solide, pratique et surtout efficace pour une mission aussi exigeante que difficile. En 1982, la version proposée par la société Conair, le Firecat, fut choisie par la Sécurité Civile pour venir renforcer la flotte de Canadair et de DC-6. Chargés de 3200 litres de retardant, les avions du Secteur Tracker se chargèrent de la mission du Guet Aérien Armé, patrouillant sans relâche pour attaquer les feux naissantsréussissant à stopper 80% d’entre-eux, un taux de réussite phénoménal.Au fil des années, ils abandonnèrent leurs vénérables moteurs à pistons pour de puissantes turbines, gagnant alors une nouvelle jeunesse, prolongeant jusqu’en 2020 leur immense carrière. Si aujourd’hui leurs ailes sont repliées,les Tracker de la Sécurité Civile ont juste écrit, de Marignane à Nîmes, une page magnifique de la grande histoire de l’aéronautique française, au service de la protection de la population et des forêts. 
©photos : A. Pecchi - D.R.


FERMER
AFFINER VOTRE RECHERCHE

LA COLLECTION FIRECAT TRACKER

Bretelles & Chevrons utilise des cookies sur ce site. En continuant à utiliser notre site Web vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Veuillez consulter notre politique de cookies pour plus d'informations.

Fermer